Dans un précédent article, nous vous avons présenté l’huile d’olive, l’huile de coco et l’huile de colza. Aujourd’hui, c’est au tour du beurre de karité, de l’huile de pépins de raisins et de l’huile de ricin de vous faire découvrir leurs prodiges.

Le beurre de karitéArticle-2-1

Peut-être ne saviez-vous pas que la noix du karité ressemble à un petit avocat brun ? Cultivé en Afrique de l’Ouest, le beurre de karité possède tant de propriétés, connues et reconnues depuis longtemps, qu’il était difficile de ne pas en faire un savon à son honneur.

Riche en vitamines A et E, le beurre de karité contient un haut pourcentage d’insaponifiables – ce sont toutes les molécules qui ne sont pas juste de la graisse –, et est nourrissant, protecteur et réparateur. Pourquoi certains disent que le beurre de karité protège du soleil ? Parce qu’il contient des phytostérols qui absorbent les rayons UV. Il est donc particulièrement recommandé pour celles et ceux qui veulent rester bronzés le plus longtemps possible !

Le beurre de karité sur nos étiquettes :

  • Beurre de karité biologique : shea butter*
  • Beurre de karité biologique saponifiée : sodium shea butterate*

Article-2-2L’huile de pépins de raisins

L’huile de pépins de raisins, méconnue du grand public, est pourtant indispensable pour nous : c’est elle qui permet de former des grosses bulles dans les savons, et qui les rend tellement ludiques ! D’autre part, elle est aussi nourrissante, régulatrice et réparatrice.

Les premiers savons que nous avons fabriqués utilisaient de l’huile de pépins de raisins non biologique, mais bonne nouvelle ! Nous avons trouvé un fournisseur qui nous permette de remédier à cela, et désormais nos savons sont entièrement à base d’huiles certifiées AB. Cela explique l’absence de la petite étoile sur nos emballages, ce qui changera dès que nous les auront tous utilisés.

L’huile de pépins de raisins sur nos étiquettes :

  • Huile de pépins de raisins : vitis vinifera seed oil*
  • Huile de pépins de raisins saponifiée : sodium grapeseedate*

Article-2-3L’huile de ricin

Lors d’une discussion avec une amie, et alors que je lui expliquais pourquoi j’aimais tant l’huile de ricin, qui donne une mousse si légère aux savons, qui est si douce et dont les propriétés dans la revitalisation des cheveux et de la barbe ont été reconnues, celle-ci me dit : « moi je ne veux pas utiliser d’huile de ricin, ça me fait trop de peine pour les castors ! »

En fait, la confusion entre l’huile de ricin et la graisse de castor est fréquente : en anglais, on nomme cette huile castor oil, alors qu’elle n’a pourtant aucun lien avec la graisse de castor. Le nom castor oil vient du fait que cette huile a remplacé dans ses usages le castoréum, une sécrétion huileuse produite par des glandes du castor ! Beurk…

En pratique, l’huile de ricin – entièrement végétale donc – est excellente : riche en vitamine E, elle est adoucissante, émolliente, nourrissante, protectrice et régénératrice. Et puis en savonnerie, c’est un coup de foudre, à condition de l’utiliser en petites quantités !

            L’huile de ricin sur nos étiquettes :

  • Huile de ricin biologique : castor oil*
  • Huile de ricin biologique saponifiée : sodium castorate*

*La petite étoile signifie que l’huile est biologique

Sources :

  • La Beauté au Naturel : cosmétiques, shampoings, savons et parfums maison, Collectif, Terre Vivante, 2015