ArcheNoeCachalot

En voilà une question ! En ce début d’année, revenons sur l’histoire vraie des origines de ce petit nom, qui a attisé la curiosité de plusieurs d’entre vous…

Tout commence il y a maintenant un an, alors que nous avions déjà pris la décision de lancer une savonnerie. Partant à la recherche d’une idée de nom qui nous plaise, et après plusieurs heures de brainstorming autour de beaucoup de tasses de thé et de petits gâteaux, nous étions, Gérard et moi, assez désespérés de ne rien trouver qui soit à la fois original, simple, facile à retenir et qui, surtout, nous corresponde vraiment !

C’est dans cette impasse que nous nous sommes retrouvés lors d’un repas où toute la famille était conviée. Nous étions alors 12 à table. J’expose le problème du nom de notre savonnerie. Et puis, juste comme ça, je dis : « ça serait trop bien d’avoir un petit animal mascotte ! » Et là, c’est un déluge de propositions. Tous les animaux cités ne tiendraient pas dans l’arche de Noé ! Un lion, une fourmi, un lapin, non décidément, dans tout cela, rien n’allait. Et puis là, alors que tout le monde commençait à s’impatienter de nos aspirations impossibles à satisfaire, quelqu’un lance : « Et bah, vous n’allez pas l’appeler Cachalot quand même ! » Nos yeux se sont tournés vers lui, et brillaient de la lumière de son idée. « Cachalot ! Mais ce serait parfait ! Quelle excellente idée ! »

Cachalot-109030-saut-525x319

Ce n’est donc pas un petit animal que nous avons choisi comme mascotte, mais le plus imposant des cétacés à dents. Espèce en péril en Méditerranée, son élégance malgré son poids – un mâle peut peser plus de 30 tonnes – en fait une vraie merveille des océans, si libre et à la fois si vulnérable…

Et, chose essentielle, il ne risque rien à prendre une douche avec vous !