Le 5 décembre 2016, nous vous annoncé très officiellement que nous avions obtenu la mention Nature & Progrès pour nos savons cubes. Si vous avez l’habitude d’acheter vos produits en magasin biologique, peut-être vous êtes-vous déjà arrêté(e) sur cette petite image :

LogoNPCourt-01

Ce logo ne correspond pas au label « biologique », mais à la mention « Nature & Progrès ». Je vous entends déjà me dire, mais qu’est-ce que cela change ?

Tout d’abord, la mention Nature & Progrès n’est pas soumise à la réglementation européenne : cela signifie que le cahier des charges nécessaire afin d’obtenir la mention n’est pas fixé par les bureaucrates de Bruxelles. En pratique, les exigences pour être accepté chez Nature & Progrès sont même plus sévères que celles du « simple » label bio. Par exemple, si nous étions en bio, nous aurions droit à 5% d’ingrédients de synthèse et à 5% d’ingrédients naturels non issus de l’agriculture bio, ce qui n’est pas autorisé avec Nature & Progrès. Les limitations quant à l’origine des matières premières sont aussi plus strictes : l’huile de palme est notamment interdite en raison des conséquences dévastatrices sur l’environnement générés par cette culture.

Je vous entends déjà me dire : mais puisque le système n’est ni géré ni surveillé par l’Etat, c’est probablement moins fiable, non ? Et bien, en pratique, l’attribution de la mention est assez encadrée : nous sommes enquêtés par deux autres membres de l’association Nature & Progrès, que nous accueillons chez nous. Ils font ensuite un rapport qui est donné lors d’une commission locale à laquelle nous prenons part. Cette commission envoie enfin sa conclusion à la fédération nationale, qui donne (ou non) l’agrément final.

N&P, c'est aussi une revue super...

N&P, c’est aussi une revue super…

La particularité, c’est qu’il s’agit d’un système associatif : étant « membre producteur » de l’association, nous allons également enquêter chez d’autres membres de l’association. Et nous avons été enquêtés par une maraîchère et un consommateur. Car oui, vous pouvez vous aussi faire partie de cette association afin d’enquêter chez les producteurs locaux et de donner un précieux coup de main aux équipes surchargées de Nature & Progrès ! Vous serez alors « membre consommateur ».

Si cela vous intéresse, rendez-vous ici pour plus d’information ou ici pour remplir le bulletin d’adhésionL’avantage, c’est que vous pourrez rencontrer les agriculteurs et artisans de votre région, et ainsi découvrir plein de spécialités étonnantes. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi juste vous abonner à la revue. C’est plein de croustillantes actualités bios !